Creative Commons license - John Dabiri

John Dabiri, un chercheur dans le vent

En 2009, les travaux du biophysicien américain John Dabiri ont révolutionné le modèle de l’énergie éolienne. Sa source d’inspiration ? Les bancs de poissons.

La nature peut être source d’innovation en matière de recherche sur les énergies renouvelables. C’est en étudiant les bancs de poissons que John Dabiri, professeur d’aéronautique et de bio-ingénierie à l’université californienne de Caltech, a inventé une éolienne révolutionnaire.

Une éolienne classique, à hélice, transforme 47 % de l’énergie du vent en électricité. Cette production moyenne diminue sensiblement dès lors qu’elle est trop près d’autres éoliennes - les interférences provoquant une déperdition d’énergie.

John Dabiri a trouvé une solution à ce problème… dans l’océan. En étudiant les bancs de poissons, il remarque que chaque poisson se déplace en créant des ondes dans l’eau sans que cela ralentisse le mouvement du groupe. Au contraire, « il existe une interférence hydrodynamique constructive entre les trajectoires des poissons », explique-t-il. En d’autres termes, chaque interférence provoquée par un poisson optimise la vitesse du banc.

À partir de cette étude, il conçoit en 2009 une éolienne biomimétique qui ne ressemble en rien à une éolienne traditionnelle : bien moins haute, elle n’a pas d’hélice mais plusieurs petits panneaux disposés en cylindre autour d’un axe vertical.

Et pourtant, cette éolienne peut transformer jusqu’à 59,3 % de l’énergie du vent, soit la puissance maximale qu’une éolienne peut développer. Moins coûteuses et moins bruyantes, ces éoliennes requièrent beaucoup moins de terrain puisqu’elles fonctionnent en synergie.

Le travail de ce pionnier a été récompensé par la bourse de la fondation Ellen MacArthur en 2010. Depuis, des parcs éoliens modernes ont été construits en Alaska et en Californie, avec succès.

En savoir plus :

- Biophysicist John Dabiri : 2010 MacArthur Fellow | MacArthur Foundation

 

Image principale : Creative Commons license, www.macfound.org - John Dabiri

comments powered by Disqus