Marcin Jakubowski - Copyrights “ Droits réservés ”

Les pionniers de l’Écologie Open Source

Les pionniers de l’Écologie Open Source bâtissent les fondements d’une nouvelle civilisation, une machine à la fois.

Ils sont agriculteurs, ingénieurs, entrepreneurs, ou simples bricoleurs, et ils développent des machines industrielles écologiques, Do It Yourself (DIY) et libres de droits, dont ils diffusent les plans sur une plateforme Internet. Ces machines, modulaires, simples et reproductibles à l’infini, chacun peut les fabriquer à faible coût, se les approprier. Leur mission : la concrétisation du « Global Village Construction Set » (GVCS), sorte de boîte de Legos grandeur nature qui rassemble les cinquante machines et outils de base clés pour établir un village moderne autogéré et durable. On y trouve un tracteur, une moissonneuse-batteuse, un four à pain, une imprimante et un scanner 3D, une éolienne… Le kit inclut même des machines qui fabriquent d’autres machines.

Le tracteur open source

À l’origine de ce projet ambitieux et singulier, il y a Marcin Jakubowski, qui fonde l’Écologie Open Source (OSE) en 2003. Après ses études, ce diplômé de la prestigieuse Princeton University et docteur en physique nucléaire traverse une période de remise en question profonde. Il veut contribuer à la résolution des problèmes sociaux et environnementaux de son époque. Marcin décide de s’installer dans une ferme du Missouri pour apprendre les techniques de l’agriculture biologique. Très vite, il est frustré par les difficultés qu’il rencontre avec son matériel, en particulier avec ce fichu tracteur, qu’il peine à réparer et qu’il n’a pas les moyens de racheter. Eh bien, soit ! il fabriquera un nouveau tracteur lui-même. Un tracteur adaptable, facile à bidouiller, et dont il publie les plans sur un Wiki. De nombreuses personnes vont participer à cette plateforme, certaines rendront même visite à Marcin dans sa ferme pour imaginer d’autres machines. Un nouveau mouvement collaboratif était né.

La ferme laboratoire

« À Factor e Farm, nous cultivons les idées et les mettons en pratique. »

L’OSE est une belle aventure collective. Celle d’une poignée de pionniers, animés par le désir de changer le monde grâce à l’innovation ouverte. En 2007, Marcin Jakubowski reconvertit sa ferme pour accueillir des bénévoles. Les machines y sont prototypées et testées, chacune des étapes est documentée et partagée sur la plateforme GVCS. La ferme elle-même devient une expérimentation sociotechnique : « À Factor e Farm, nous cultivons les idées et les mettons en pratique. » Marcin et son équipe tentent de concrétiser leur vision d’une petite communauté autonome, productive et bénéficiant du confort moderne en puisant uniquement dans les ressources locales. Pendant ce temps, les dons affluent (en provenance de particuliers, les « true fans », et d’organismes prestigieux comme la fondation Shuttleworth) et des contributeurs du monde entier s’attellent à la conception d’un équipement ou d’une série d’équipements spécifiques du GVCS ; Open Source Ecology France, par exemple, a choisi de réaliser l’ensemble des machines en lien avec la question de l’énergie. Aujourd’hui, une quarantaine de machines du GCVS sont en cours de développement.

Le « Civilization Starter Kit »

Ces machines ne sont que la première pierre d’un édifice. Ce sont les fondements d’une nouvelle économie, que veulent construire, brique par brique, les pionniers de l’Écologie Open Source. Ils sont convaincus que le GVCS contribuera à l’émergence d’une production distribuée (où le consommateur devient producteur), de circuits courts et de petites communautés villageoises résilientes, c’est-à-dire capables de faire face aux crises économiques et aux effets du changement climatique. Ils revendiquent une technologie soucieuse de l’environnement, que chacun peut s’approprier pour s’émanciper.

En attendant, le fruit de leur travail – l’ensemble de la documentation technique relative au GVCS – est publié dans un guide appelé « Civilization Starter Kit ». Un kit, pour lancer une civilisation à partir de rien.

Image principale : Marcin Jakubowski - Copyrights “ Droits réservés ”

comments powered by Disqus