Richard Turere - Crédits : Tirée de la video TED, ©TED Conferences, LLC

Richard T., 13 ans, invente la « lampe à lions »

Quand l’énergie solaire permet de sauver des lions et leurs proies.

En bordure du Parc National de Nairobi, au Kenya, les animaux sauvages circulent librement. Si librement que, en l’absence de clôtures au sud du domaine, ils atteignent le bétail des éleveurs Massaïs vivant à proximité, et tuent de nombreuses bêtes. Enfin, ça, c’était avant que Richard, un adolescent comme les autres, n’ait l’idée de les repousser en concevant une lampe clignotante, fonctionnant avec de l’énergie solaire.
 

Un vrai petit génie

Un panneau solaire, une batterie de voiture, un clignotant, et un interrupteur dénichés entre autres dans des décharges. Voilà tout ce qu’il a fallu au petit Richard pour créer un transformateur pouvant mettre fin à un véritable fléau.
« De mes six ans à mes neuf ans, j’avais la responsabilité de garder le bétail de mon père ». Inutile de se demander d’où vient la précocité de l’adolescent. Un matin, il découvre que l’unique taureau du troupeau a été tué dans la nuit par des lions, comme cela arrive parfois dans les fermes voisines. Les Massaïs comptent sur des guerriers, les Morans, pour tuer les félins menaçant leur unique source de revenus.
Mais, devant cette guerre perpétuelle entre hommes et animaux, le petit Richard se dit qu’il y a forcément une solution. Il tente d’effrayer les lions par le feu. Réalisant très vite que ce dernier leur permet au contraire de mieux voir à travers l’enclos, il se rabat sur un épouvantail. Second échec : les bêtes ne sont pas dupes.

Richard, un adolescent comme les autres, révèle ses talents d’inventeur.

Mais Richard est obstiné. Une nuit, il se balade avec une lampe-torche autour de l’enclos, et aucun lion ne se montre. Il en conclut donc que la lumière en mouvement leur fait peur. Sa passion de l’électronique le conduit à rassembler de quoi fabriquer un « machin » capable de reproduire cet effet. La nuit venue, les petites ampoules clignotent à tour de rôle. Résultat : pas de prédateurs dans les parages. Richard vient d’inventer la « lampe à lions », une machine qui vaut moins de 10 dollars, et qui va protéger de manière efficace et durable les troupeaux, de même que leurs prédateurs.

Un avenir prometteur

Il ne se passe pas longtemps avant que le voisinage entende parler du petit prodige. Aujourd’hui, de nombreuses fermes sont équipées de son invention, préservant non seulement le bétail des lions, hyènes et autres léopards, mais aussi les champs du pas écrasant des éléphants.  

Le jeune Richard Turere a influencé la préservation de la faune kenyan

Richard a reçu une bourse pour pouvoir étudier à la Brookhouse International School, un des établissements les plus réputés de son pays. Là-bas, il trouve le soutien nécessaire pour développer son invention, mais aussi sensibiliser la population au sort des éleveurs de sa région.


Image principale : Richard Turere - Crédits : Tirée de la video TED, ©TED Conferences, LLC

comments powered by Disqus