©Copyright Diester 2009

Robert Swan,
l’explorateur givré

Il veut rallier l’Antarctique uniquement grâce à des énergies renouvelables.

« On n’inspire pas les gens en envoyant un e-mail, mais en montrant son engagement. Si vous dites que vous allez faire quelque chose, alors faites-le.». Cette détermination sans faille, c’est celle de Robert Swan, le premier homme à avoir atteint les pôles Nord et Sud à pied sans la moindre assistance technique. C’était dans les années 80. Aujourd’hui, à 57 ans, il est encore plus givré qu’avant, le regard fixé vers le sud. Plus précisément en Antarctique, là où le territoire n’appartient à personne. Et comme en 84, Swan compte bien se passer d’aide, mais cette fois, il renonce à l’utilisation d’énergies fossiles polluantes.

« 2041 », le défi

« On n’inspire pas les gens en envoyant un e-mail, mais en montrant son engagement. »

Dans un environnement où la température avoisine les -70°C, le challenger et son équipe comptent utiliser des panneaux solaires, une éolienne, ainsi que des batteries pour alimenter leur attirail électrique (systèmes GPS, lampes frontales, matériel de cuisine...). Mais pourquoi s’imposer des conditions aussi extrêmes ?! Parce que la situation est grave : l’Antarctique, dernier territoire sauvage de notre planète, est pourtant la victime avérée des dégâts causés par l’homme sur l’environnement. Préservé par un traité international ratifié en 1959 assurant qu’il serait réservé à des fins pacifiques, ce désert de glace se voit menacé par la révision d’une partie de ce traité, prévue en... 2041. L’objectif de Swan est donc simple : lutter pour maintenir la neutralité territoriale de l’Antarctique, et éviter son exploitation.
S’il y parvient, Swan sera à l’origine d’un nouvel exploit à l’échelle internationale, qui marquera nécessairement les mémoires, et, espérons-le, changera nos perspectives.

Film d’introduction de l’expédition 2041

Comme le dit si bien l’explorateur : « La plus grande menace faite à notre planète est de croire que d’autres la sauveront. » .

Découvrez le site officiel de l’expédition 2041


Image principale : ©Copyright Diester 2009

comments powered by Disqus