© N.LeBescot/TaraExpeditions

Tara Méditerranée : bilan des premiers mois de l’expédition

Il y a plus de trois mois, Tara quittait son port d’attache de Lorient pour sa première expédition en Méditerranée. Retour sur les temps forts de ce début de mission.

La goélette scientifique Tara a déjà accompli plus de la moitié de son chemin. Après la Côte d’Azur, le voilier a fait escale en Sardaigne avant de jeter l’ancre à Vlora, en Albanie, Zakynthos en Grèce et Beyrouth au Liban.

À son actif, des centaines de prélèvements scientifiques, des rencontres avec des dauphins et des tortues de mer protégées, et surtout, la concrétisation du combat de Tara pour la préservation de l’écosystème méditerranéen. En effet, lors de l’escale à Vlora, un contrat a été signé à bord de Tara entre le Conservatoire du littoral français et son homologue albanais, l’Agence nationale du littoral. Cet accord permettra de renforcer la protection de la faune et la flore particulièrement riches de l’île de Sazan.

Prochaine étape : Chypre, puis Bizerte en Tunisie, où Tara participera à un nettoyage de plage avec des bénévoles locaux, avant d’entamer le chemin de retour à Lorient.

Nul doute que la seconde moitié de l’expédition nous réserve d’autres bonnes nouvelles pour l’écosystème méditerranéen.

En savoir plus :

- Suivez les aventures de Tara en direct
- Rencontre avec les tortues couannes de Zakynthos
- Sazan : une préservation franco-albanaise
- Le programme de l’escale de Tara à Bizerte

 
 
 
 

© N.LeBescot/TaraExpeditions

comments powered by Disqus