Des éoliennes sous-marines pour éclairer les villes

Éolienne sous-marine, l’hydrolienne qui transforme les courants marins en électricité. Une nouvelle source d’énergie décarbonnée et renouvelable au potentiel non négligeable.

Dans Vingt mille lieues sous les mers, Jules Vernes évoquait déjà le formidable potentiel des océans et la possibilité d’utiliser les ressources maritimes pour produire de l’électricité. Aurait-il pu imaginer que des hommes, deux siècles et demi plus tard, construiraient de grandes éoliennes sous les mers ?
L'hydrolienne SABELLA lors de son année de tests à Bénodet - Crédits :SABELLA / Y.GLADU

L'hydrolienne SABELLA lors de son année de tests à Bénodet Crédits : SABELLA / Y.GLADU

Les hydroliennes, ces éoliennes sous-marines, captent l'énergie des courants marins pour la convertir en énergie électrique grâce à un alternateur. À ce jour, elles dégagent des puissances allant de 20 kW à plus d'1 MW (à titre indicatif, la capacité d’une éolienne offshore de dernière génération est d’environ 5MW). De nombreux projets sont en développement dans le monde. En Grande Bretagne, le pays européen le plus avancé dans le domaine, la mise en place de fermes est prévue à partir de 2015 dans la perspective de fournir à terme 15 à 20% de la demande actuelle d’électricité du pays.Aujourd'hui, la part des énergies marines dans la production électrique mondiale ne représente que 0,01%. Mais demain ? En Europe, on estime qu’elles pourraient atteindre 15% de la consommation d'électricité en 2050 et créer plus de 300 000 emplois directs. Leur exploitation nécessite de développer de nouvelles technologies.

Parmi les sources de production électrique, l’hydrolienne présente plusieurs avantages : la production d'électricité peut être estimée avec précision parce que, si l’énergie des courants marins est intermittente, elle est hautement prédictible. À puissance égale, les hydroliennes sont aussi plus petites que les éoliennes, la puissance électrique d'une hydrolienne étant beaucoup plus importante du fait de la masse volumique de l’eau.

L’hydrolienne, une nouvelle source d’énergie décarbonnée et renouvelable...
comments powered by Disqus