Getty Images

Des routes photovoltaïques : une idée lumineuse

On connaissait l’autoroute du soleil, il y a maintenant la « route solaire ». C’est le nom de la technologie mise au point par Colas et l’INES : des routes photovoltaïques qui produisent de l’électricité.

Un kilomètre de route pourrait assurer l’éclairage d’une ville de cinq mille habitants.

À l’origine du projet, un double constat : il y a d’une part une augmentation continue de la demande énergétique mondiale, et d’autre part une utilisation partielle des routes. En France, par exemple, les véhicules n’y circulent en moyenne que 10 % du temps. Entre les deux, une idée lumineuse : utiliser ces vastes surfaces tournées vers le soleil pour produire de l’électricité.

Pendant cinq ans, la société Colas et l’INES (Institut national de l’énergie solaire) ont croisé des techniques de construction routière et de production photovoltaïque pour imaginer un revêtement routier capable de produire de l’énergie propre. Ils ont mis au point des dalles de sept millimètres d’épaisseur conçues pour s’intégrer directement à la chaussée et pour résister au passage de tout type de véhicule.

Les dalles captent l’énergie solaire à travers des cellules photovoltaïques qui produisent de l’électricité proportionnellement à l’intensité lumineuse. Elles sont reliées en souterrain à un réseau de distribution électrique (ERDF) ou peuvent être directement branchées à des habitations.

La technologie a été brevetée en 2014 et officiellement lancée en octobre 2015 sous le nom de « Wattway ». Selon le site Internet qui lui est dédié, un tronçon de quatre mètres peut approvisionner un foyer en électricité. De son côté, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a estimé qu’un kilomètre de route pourrait assurer l’éclairage d’une ville de cinq mille habitants.

Des chiffres impressionnants qui ont séduit la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Ségolène Royal : en janvier 2016, celle-ci a annoncé que mille kilomètres de routes solaires seraient construits dans les cinq prochaines années. La ville du futur est assurément… en route !

Image principale : Getty Images

comments powered by Disqus