Green CREATIVE

Du neuf dans le tri des biodéchets

Pour répondre aux nouveaux enjeux du traitement des déchets, notamment les biodéchets sous emballage, la start-up Green CREATIVE a développé des solutions innovantes de tri.

Dépourvus de leurs emballages, les biodéchets traités par le Flexidry permettent un compostage ou une méthanisation de grande qualité.

La croissance verte donne de belles histoires made in France. Comme celle de cette usine de Sucy-en-Brie où sont conçus, fabriqués et commercialisés les déconditionneurs Flexidry de la société Green CREATIVE. Non seulement la petite entreprise ne connaît pas la crise, mais elle collectionne les prix depuis sa création en 2010.

Lauréat du concours Cleantech Open France 2015, ambassadeur French Tech lors de la COP21, Prix « Coup de cœur du Jury » et mention spéciale « lutte contre le changement climatique » du Prix entreprises et environnement 2015.… La liste ne cesse de s’allonger.

Il faut dire que la jeune entreprise innovante créée en 2010 par Lucile Noury-Soyer et Rémi Gomez, tous deux ingénieurs de l’ENSAM, a développé des solutions techniques inédites dans le domaine du tri sélectif et de la valorisation des déchets. Première invention, le Flexidry est un déconditionneur pour les déchets organiques emballés issus notamment de l’industrie agroalimentaire et des supermarchés.

La machine fonctionne selon un procédé inédit en trois étapes : le perçage pour ouvrir le déchet, le laminage pour extraire le produit résiduel et le brossage pour obtenir un emballage propre à l’arrivée. En séparant la partie organique de son emballage, et ce quel qu’il soit, la machine ouvre la voie à un recyclage optimisé.

Autre innovation, ce déconditionneur de nouvelle génération fonctionne sans eau et sans déchiqueter les déchets, ce qui procure un double avantage : économie des ressources et meilleure qualité de tri. Cela assure une transformation plus qualitative des biodéchets en biogaz et en fertilisant sur les sites de compostage et de méthanisation, ainsi qu’un meilleur recyclage des emballages. Le Flexidry peut traiter entre 3 000 et 10 000 tonnes de déchets par an.

Séduit par le caractère innovant et très compétitif du Flexidry, Veolia accompagne la validation du concept industriel depuis 2013. Concrètement, la direction Unités opérationnelles compostage et méthanisation Centre de Veolia, située près d’Orléans et qui traite 6 000 tonnes de biodéchets par an, expérimente actuellement une machine Flexidry. Green CREATIVE a aussi conclu un partenariat avec la Compostière de l’Aube, une plateforme de compostage de déchets organiques et verts issus des collectivités et de l’industrie, lancée en 2002. Au total, quatre machines sont déjà installées en France, et depuis peu, une en Suisse.

À l’heure où les rebuts de production et les invendus peuvent représenter jusqu’à 10 % des volumes de déchets à traiter, et alors que la législation sur les biodéchets ‒ dite Grenelle II ‒ impose aux producteurs de plus de 10 tonnes de biodéchets par an de les trier, de les collecter et de les valoriser, le Flexidry cumule les atouts : pas d’eau utilisée ou peu, un prix attractif et la possibilité d’insérer la machine dans une unité de traitement existante.

Le pari du recyclage design

La réflexion de Green CREATIVE ne s’arrête pas là. L’entreprise a également investi nos maisons et nos bureaux. Avec une invention maligne et design, le R3D3. Ce robot-poubelle intelligent invente le recyclage connecté. Présenté au CES de Las Vegas, grand-messe du high-tech et des objets connectés, le R3D3 est un vrai petit soldat de l’économie circulaire !

S’il peut avaler 200 bouteilles en plastique, 750 canettes et 500 gobelets, les séparer et les compacter automatiquement en vue de leur recyclage, il est aussi doté d’une connexion wi-fi qui alerte les prestataires de service, que ce soit pour la collecte des déchets ou le réapprovisionnement du distributeur en soda et en gobelets. 35 machines seront installées dans les prochaines semaines chez des clients Green CREATIVE, avec un objectif de 100 d’ici la fin de l’année. L’occasion de prouver qu’on peut mixer technologie, tri et design.

Image principale : Green CREATIVE

comments powered by Disqus