© Glowee

Glowee, le système de bioéclairage vivant

Glowee développe une source de lumière vivante pour éclairer nos villes sans électricité ni émission de pollution lumineuse. Comment ? Grâce à la bioluminescence !

Certains organismes vivants possèdent un super-pouvoir : ils sont capables de fabriquer leur propre lumière. Ce phénomène s’appelle la bioluminescence, une réaction chimique qui leur permet d’émettre une lumière froide verte, bleue et parfois rouge, pour se camoufler, communiquer, repousser les prédateurs, attirer leurs proies ou leurs partenaires sexuels. Les lucioles, les champignons, les algues, les méduses ou encore les poissons abyssaux sont ainsi doués de bioluminescence. Inspirée par la nature, l’équipe de Glowee utilise des bactéries prélevées sur des calamars pour créer une solution bioluminescente qu’elle introduit dans des coques en résine organique et biodégradable. Résultat : un système de bioéclairage vivant, transparent le jour et luminescent la nuit.

Comme la matière première de Glowee est vivante, le processus de production est simple : c’est la culture. Placées dans un milieu propice, les bactéries se reproduisent de façon exponentielle. Glowee « se crée » et ne nécessite pour cela qu’une infrastructure légère, peu gourmande en énergie. Une fois installé, le système éclaire sans consommer d’électricité ni émettre de pollution lumineuse. En effet, la lumière de Glowee étant froide et douce, elle ne perturbe pas la faune, la flore et la fonge des villes.

Car c’est bien à l’éclairage urbain que Glowee est destiné. La lumière y est partout ! Les usages de Glowee sont donc très nombreux : on peut l’installer dans les espaces publics, sur le mobilier urbain, les panneaux de signalisation, les façades des bâtiments et des monuments historiques, les vitrines des magasins... La start-up française offre ainsi aux mairies et aux commerçants une solution de bioéclairage unique, personnalisable, plus propre et moins coûteuse.

Aujourd’hui, l’équipe de recherche travaille sur l’intensité lumineuse, la durée de vie, l’adaptabilité aux températures extérieures et les couleurs de Glowee, pour mettre au point la solution idéale : une meilleure lumière, qui éclaire le plus longtemps possible ! Le premier projet d’éclairage vivant éphémère sera dévoilé très bientôt, lors de la COP21.

Image principale : © Glowee

comments powered by Disqus