L’ascenseur solaire : énergies renouvelables à tous les étages !

À Rezé, près de Nantes, Otis a installé un ascenseur alimenté par des panneaux solaires. Une initiative qui s’inscrit dans le développement des bâtiments écologiques.

Le Gen2Switch n’a besoin que de 500 watts pour fonctionner, soit moins qu’un four à micro-ondes !

Dix années de recherches auront été nécessaires à Otis – leader mondial des ascenseurs – pour mettre au point le « Gen2Switch ». Cet ascenseur dernière génération est capable de fonctionner entièrement à l’énergie solaire. Déjà en fonction dans quelques villes d’Espagne et du Portugal, il a été mis en service en France à Rezé, en avril 2015.

L’ascenseur écologique

Dans cette banlieue nantaise, le bailleur social « Atlantique Habitations » a fait construire un complexe composé de plusieurs bâtiments à énergie positive. C’est-à-dire qu’ils produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. L’endroit idéal pour inaugurer le Gen2Switch.

Sur le toit d’un petit immeuble flambant neuf, quatre panneaux photovoltaïques ont été installés. Ils captent l’énergie du soleil et la conservent dans de grosses batteries reliées à l’ascenseur, situé à l’intérieur du bâtiment. De mars à octobre, le taux d’ensoleillement est suffisant pour que l’ascenseur fonctionne entièrement à l’énergie solaire. Le reste de l’année, il est autonome à 80%. Il suffit alors de le brancher au réseau électrique grâce à une simple prise de 230 volts. En effet, le Gen2Switch n’a besoin que de 500 watts pour fonctionner, soit moins qu’un four à micro-ondes ! Une consommation qui tranche nettement avec celle des ascenseurs classiques, souvent voraces en électricité. En effet, lors des pics d’utilisation, ceux-ci peuvent parfois représenter jusqu’à 50% de la consommation énergétique totale d’un bâtiment.

Otis a également prévu que le Gen2Switch puisse être relié à d’autres sources d’énergies renouvelables comme l’éolien. Enfin, bonus écologique : ses batteries sont composées à 97% de matériaux recyclés.

Quels avantages ?

Pour les utilisateurs, rien ne change : la cabine est la même, le temps d’attente similaire, seule la vitesse peut varier légèrement. En effet, le Gen2Switch adapte son allure en fonction de la charge, du trajet et de ses réserves d’énergie.

Précision pour les claustrophobes : utiliser l’énergie solaire ne signifie pas que l’ascenseur s’arrête au premier passage de nuage ! Les batteries du Gen2Switch ont une grande capacité de stockage. Elles peuvent donc emmagasiner suffisamment d’énergie pour lui permettre de fonctionner en permanence, y compris la nuit ou bien en cas de coupure de courant. Ainsi, même sans électricité, l’ascenseur a une autonomie de 100 trajets.

En somme, le Gen2Switch représente une économie à la fois énergétique et financière, puisque – contrairement à l’électricité – l’énergie du soleil est gratuite.

Avec cette innovation, Otis prouve qu’il peut contribuer à l’efficacité énergétique des bâtiments, participant ainsi à l’essor des nouveaux quartiers écologiques. Alors, prenons le pari : tous à l’ascenseur solaire dans les immeubles de demain ?

comments powered by Disqus