Crédits : images tirée de la vidéo LIFESAVER Corporate Video

Lifesaver ; d’innovations et d’eau fraîche

Remplir, pomper, puis boire ; c’est aussi simple que ça. Les bouteilles Lifesaver transforment jusqu’à 4 000 litres d’eau insalubre en eau potable, propre et claire.

Pour nous, habitants des pays développés, l’accès à l’eau potable n’est pas un problème : on ouvre le robinet et l’eau coule. Pourtant, 2 millions de personnes par an meurent d’une maladie contractée à cause d’une eau contaminée. 768 millions d’individus à travers le monde n’ont pas accès à l’eau potable. Alors une bouteille qui purifie l’eau, c’est une bouteille qui peut sauver des millions de vies.

En 2004, Michael Pritchard est devant sa télévision lorsque le tsunami ravage l’Asie du Sud-Est. Quelques mois plus tard, en 2005, c’est l’ouragan Katrina qui frappe la Louisiane et le Mississipi. Il est atterré, en colère même, devant les images des réfugiés qui se battent pour récupérer quelques bouteilles d’eau. Comment est-ce possible que la première puissance mondiale soit incapable d'acheminer de l'eau potable à tous ces gens ? Pritchard décide d’agir et commence à développer un système de filtrage de l’eau. Au bout de dix-huit mois, il présente un premier prototype de Lifesaver en 2007 à Londres. Son stock de 1 000 bouteilles s’écoule alors en moins de quatre heures.

Michael Pritchard veut aller plus loin, il espère éradiquer la crise de l’eau dans le monde d’ici 2030.

Lifesaver est dotée d’une pompe et d’un filtre en plastique recyclé composé de milliers de pores de 15 nanomètres (10-9 m) Des pores si minuscules qu’aucun pathogène ne peut passer à travers (le plus petit virus mesure 25 nm). Un second filtre en carbone bloque les substances chimiques et les métaux lourds. La bouteille fonctionne très simplement, sans électricité ni produits de synthèse. Il suffit de la plonger dans l’eau, d’actionner la pompe et l’eau jaillit, prête à être consommée.

Aujourd’hui, Lifesaver est utilisée dans le domaine militaire, sportif et humanitaire. Des bouteilles ont notamment été distribuées en novembre 2013 aux victimes du typhon Haiyan aux Philippines. Mais Michael Pritchard veut aller plus loin, il espère éradiquer la crise de l’eau d’ici 2030. Pour cela, il a conçu des jerricans pouvant assainir jusqu’à 20 000 litres d’eau. Suffisamment pour abreuver une famille de quatre personnes pendant trois ans.

Il équipe également les villages de citernes. Dans certaines régions, les femmes passent plusieurs heures à aller chercher de l’eau ; du temps qu’elles pourraient consacrer à de nouvelles activités. L’incroyable invention de Michael Pritchard sauve des vies, mais à long terme, elle pourrait aussi les transformer profondément.

En savoir plus :

- Lifesaver Bottle 6000UF (Primed and tested.)
- Video : Surrounded By Death: Cholera in Haiti's Waters - OB.org

 


Image principale : Crédits : images tirée de la vidéo LIFESAVER Corporate Video

comments powered by Disqus