GettyImages - 470640083

Mais d’où vient cette énergie ? Du whisky…

Dans le Speyside, là où les distilleries abondent, un consortium soutenu par le groupe Bacardi transforme les résidus de fabrication du whisky en énergie.

Nous générons 8 mégawatts d’électricité par heure. De quoi alimenter 8 000 foyers, soit 20 000 habitants.

Situé au Royaume-Uni, au nord-est de l’Écosse, le Speyside accueille de nombreuses distilleries de whisky : Glen Grant, Glenfiddich, Tormore… En fait, la moitié de la production écossaise de whisky vient de cette région !

Dans la ville de Rothes se trouvent quatre distilleries en activité : Speyburn, Glen Grant, Glenrothes et Glen Spey. Ensemble, elles ont formé un consortium qui a donné naissance à une usine de recyclage : The Combination of Rothes Distillers ou CoRDe.

Ce consortium a établi un partenariat avec la distillerie John Dewar & Sons, filiale de Bacardi, l’une des plus grandes sociétés de spiritueux au monde.

L’idée de cette alliance ? Recycler les sous-produits du whisky afin de produire de l’électricité durable.

« Un grand nombre d’entreprises de production de whisky se sont rapprochées en vue de trouver ensemble des manières de traiter les sous-produits de nos distilleries », explique Iain Lochhead, directeur des opérations de John Dewar & Sons (John Dewar & Sons Helps Power Thousands Of Scottish Homes).

Frank Burns, qui dirige l’usine CoRDe, donne la mesure de ce qui est accompli : « Nous générons 8 mégawatts d’électricité par heure. Nous en utilisons un peu plus d’un cinquième sur le site et exportons le reste – suffisamment pour alimenter 8 000 foyers, soit 20 000 habitants. ». Toutes les communes locales – à 50 kilomètres à la ronde – sont ainsi approvisionnées par cette usine.

Et ce n’est pas tout. L’usine de CoRDe est capable de transformer d’autres matériaux liés à la production du whisky – comme certains résidus de la distillation – en aliments pour les animaux des fermes de la région. De même, les cendres issues de l’ébullition dans l’alambic retournent à la terre, qu’elles viennent ainsi enrichir.

Pour cette région de l’Écosse, agir ainsi serait essentiel. En retournant vers la nature une part de ce qui en est issu et en évitant de la flétrir, des usines comme celle de CoRDe aident à sauvegarder un cadre de vie ô combien appréciable.

Image principale : GettyImages - 470640083

comments powered by Disqus