Amsterdam - Crédit : Getty Images

Une Silicon Valley de l’économie circulaire ouvre près d’Amsterdam

Pour faire la démonstration de ce que l’économie circulaire peut apporter concrètement, quoi de mieux qu’un lieu regroupant diverses entreprises et initiatives exemplaires en la matière ?

Depuis de nombreuses années, les Pays-Bas sont un élève modèle en matière d’économie circulaire. La ville d’Amsterdam, par exemple, a publié dès 2014 un plan d’action pour devenir une ville circulaire.
 Durant le premier semestre 2016, le pays assurera la présidence de l’Union européenne et compte profiter de cette opportunité pour promouvoir l’économie circulaire.
Le 8 juillet dernier, le prince Charles de Bourbon-Parme, membre de la famille royale des Pays-Bas, a lancé « The Netherlands Circular Hotspot ». Cette initiative est animée par une structure coopérative qui regroupe 25 partenaires industriels, chercheurs et organismes publics. On y trouve Accenture, Akzo Nobel, KPMG, Philips, mais aussi la municipalité d’Amsterdam… Chacun entend jouer un rôle d’ambassadeur pour l’économie circulaire.
Leur programme porte un nom fortement symbolique : RACE pour « Realisation of Acceleration of a Circular Economy » (une accélération concrète de l’économie circulaire). RACE signifie aussi « la course », une façon de dire qu’il y a urgence à mettre en place un nouveau modèle d’utilisation des ressources. Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, y a apporté son soutien officiel.

Une Silicon Valley de l’économie circulaire

L’une des initiatives majeures de RACE est la création d’un nouveau quartier appelé à devenir « le plus grand terrain d’expérimentation de l’économie circulaire ». Ce lieu se situe dans une ancienne zone industrielle de la banlieue d’Amsterdam, près de l’aéroport de Schiphol.
3 500 maisons et 200 000 m2 d’espaces de travail bâtis à partir de matériaux recyclés et autosuffisants en énergie vont y trouver place. Également au programme figurent la collecte sélective des déchets et l’usage de véhicules électriques. Une zone d’exposition permettra aux entreprises de présenter leurs innovations en matière d’économie circulaire.
Pour les Pays-Bas, le défi est clair : être reconnus comme « champions mondiaux de l'économie circulaire, grâce à la création d'exemples concrets et en faisant de l'économie circulaire un paradigme dominant ». (Commission européenne : Dans la course à l’économie circulaire, les Pays-Bas vont de l’avant)

Image principale : Amsterdam - Crédit : Getty Images

comments powered by Disqus