"The Folk House" de Adam Hatvani et Tibor Dekany, SPORA architects. Crédit : Image courtesy of Paperhouses

WikiHouse : une maison en kit open source

Et si on appliquait la philosophie open source et l'économie du logiciel libre à l’architecture ? Ce ne serait plus le code qui serait ouvert, mais les plans d’un édifice.

Certains créateurs n’hésitent plus à diffuser gratuitement le fruit de leur travail pour que chacun puisse construire sa propre maison, écologique et économique. On appelle cela l’architecture open source, et ça va (peut-être) révolutionner le secteur du bâtiment.

Initié en 2011, le projet WikiHouse est un kit de construction de maison disponible sur Internet. Chacun peut choisir un plan, le télécharger, le modifier selon ses besoins, puis partager son propre modèle. Une fois le projet défini, une machine CNC découpe les pièces dans des matériaux disponibles localement. La maison est montée en 24 heures et ne coûte que le prix de la matière première et des outils.

Pour Alastair Parvin, l’un des fondateurs de WikiHouse, le design du XXIe siècle doit participer à la démocratisation de la production. Le projet témoigne d’une réelle remise en question au sein d’une jeune génération d’architectes qui s’interrogent sur les implications sociales de leur métier. Comment rendre l’architecture plus accessible et améliorer le bien-être du plus grand nombre ?

WikiHouse, interview d’Alastair Parvin

Si le projet WikiHouse n’en est qu’au stade expérimental, il fait déjà des émules. Avec FOUNDhouse, Patrick Beseda et Lacy Williams ont imaginé le prototype d’une petite maison do it yourself (DIY) mobile de 15 m2. Les deux designers prônent un mode de vie durable et moins consumériste. Dans une autre approche, le site Paperhouses de l’architecte Joana Pacheco propose des modèles gratuits de pavillons résidentiels conçus par des cabinets prestigieux. Il met même à disposition un répertoire de professionnels du bâtiment pour implémenter les projets.

L’architecture open source apparaît également comme une réponse à certains besoins spécifiques de populations défavorisées. En 2012, Alastair Parvin remportait un prix pour WikiHouseRio, un laboratoire de création au Brésil, mettant à la disposition des habitants des favelas une machine CNC. Alastair espère créer des endroits similaires un peu partout dans le monde.

L’architecture open source participe à la fois à une production décentralisée (non plus de l’énergie, mais des biens) et à une nouvelle forme d’économie « à faible intensité de carbone ». Deux concepts qui s’inscrivent dans la troisième révolution industrielle prophétisée par Jeremy Rifkin...

> En savoir plus :

Comment le WikiHouse DIY pourrait révolutionner l’innovation dans le domaine de l’architecture ?

 

 

 

Image principale : "The Folk House" de Adam Hatvani et Tibor Dekany, SPORA architects. Crédit : Image courtesy of Paperhouses

comments powered by Disqus