Phototèque Veolia - Stéphanie Lavoué

2017 : L’Irlande fait le pari de la biomasse

En Irlande, Veolia va exploiter à partir de 2017 la plus grande centrale électrique biomasse du pays, qui produira de la chaleur et de l’électricité pour 68 000 foyers.

Quatre tonnes de bois transformées en énergie permettent d’économiser une tonne équivalent pétrole.

La première énergie renouvelable d’Irlande reste l’éolien, mais la biomasse connaît une progression constante : + 18,2 % entre 2002 et 2012 (source Observ’ER 2013). Veolia s’est associé à ce pari de la biomasse dans le comté de Mayo, au nord-ouest du pays.

Mayo Renewable Power a en effet choisi le groupe pour exploiter et assurer la maintenance de la centrale de Killala, actuellement en cours de construction et qui sera opérationnelle dès 2017. Veolia assurera aussi la gestion de l’usine adjacente de traitement et de stockage des combustibles. Ce site de 42,5 MW sera le plus important centre biomasse indépendant du pays. L’électricité produite sera exportée dans le réseau national et distribuée à travers toute l’Irlande, l’objectif étant de pouvoir alimenter en électricité quelque 68 000 foyers.

Le site de Killala fonctionnera sur le principe de la cogénération, c’est-à-dire qu’à partir de la même matière première pourront être produites à la fois de la chaleur et de l’électricité. Pour ce faire, Veolia mettra en application les technologies de pointe éprouvées au Canada, à Merritt et Fort St. James en Colombie-Britannique. Soit une transformation des copeaux de bois et résidus de l’industrie forestière, et, ici en Irlande, des cultures locales d’épicéas et de saules. Il faut savoir que quatre tonnes de bois transformées en énergie permettent d’économiser une tonne équivalent pétrole. Issue de ce qui vit et de ce qui pousse, la biomasse est constituée de matières organiques non fossiles d’origine biologique. Aux matières issues de la sylviculture peuvent être associés les déchets organiques ou les effluents d’élevage dont on tire ainsi parti pour produire de l’énergie.

La biomasse, en plein essor en Irlande

En Irlande, la biomasse représente actuellement 8 % des énergies vertes. Mais entre 2011 et 2012, la filière a fait un bond spectaculaire de 29 %. Une dynamique qui s’inscrit dans la stratégie gouvernementale sur le développement des énergies renouvelables, et qui répond à la directive européenne 2009/28/CE, qui fixe un seuil de 20 % d’énergie produite à partir de sources renouvelables d’ici 2020. Avec la centrale de Killala, Veolia va accompagner l’Irlande dans sa transition énergétique. Le groupe va aussi booster l’économie locale en créant 30 emplois sur le site.

Image principale : Phototèque Veolia - Stéphanie Lavoué

comments powered by Disqus