Matton

Au Japon, de nouvelles perspectives pour la biomasse

Dans la région de Tohoku au Japon, Veolia contribue à l’essor des énergies renouvelables grâce à l’installation et à l’exploitation de deux centrales biomasse.

En novembre 2015, Veolia remportait, en partenariat avec Takeei – acteur majeur des services environnementaux au Japon –, les contrats d’exploitation de deux centrales biomasse dans la région de Tohoku, au nord du pays, pour une durée de 20 ans.

Alimentées par des industries forestières locales, très développées dans ce pays couvert à près de 70% par les forêts, les deux installations situées à Hirakawa et Hanamaki, mises en route en novembre 2015 et décembre 2016 produiront 100 GWh d’électricité par an, soit l’équivalent de la consommation de 22 000 foyers. Ces deux contrats reposent sur une utilisation circulaire et locale des ressources : le bois qui alimente la chaufferie provient des industries forestières voisines bien connues de Takeei. Veolia apporte son savoir-faire en matière d'exploitation de centrales biomasse et gérera l'ensemble des opérations.

Grâce à ces deux centrales, Veolia et Takeei contribuent à l’augmentation de la production d’énergies renouvelables dans l’île d’Honshu – la plus grande île de l’archipel japonais – et à la diversification des sources d’énergie. En effet, depuis la catastrophe de Fukushima, le Japon a enclenché une mutation énergétique se traduisant par des investissements importants dans les énergies renouvelables, dont la biomasse.

Le 1er juin 2015, le Comité consultatif pour les ressources naturelles et l’énergie, nommé par le ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, a proposé un bouquet énergétique contenant 22 à 24% d’énergies renouvelables à atteindre d’ici 2030, contre 12% aujourd’hui. La même année, le gouvernement de Shinzō Abe s’est formellement engagé à réduire ses émissions de GES de 26% d’ici à 2030.

Les centrales de Hirakawa et Hanamaki permettront d’éviter l’émission de 40 000 tonnes de CO2 par an et ne sont que les premières d’une longue série dans les ambitions affichées par Veolia et Takeei.

Image principale : Matton

comments powered by Disqus