© Eureka Industries

Chez Essilor, l’eau tourne en boucle

Dans une usine d’Essilor située dans la Marne, Veolia met en œuvre les principes de l’économie circulaire à travers un circuit de recyclage en boucle de l’eau, qui permet au site de réduire considérablement sa consommation.

Ce procédé permet de recycler 57 m3 d’effluents par jour, avec un rendement de 70 %.

Le groupe Essilor est spécialisé dans la production de verres optiques. Parmi ses nombreuses usines dans le monde, celle de Sézanne, située dans la Marne, en France, a bénéficié en 2011 d’une innovation majeure en matière d’économie circulaire.

Réduire son « empreinte eau »

La production des verres optiques nécessite une grande quantité d’eau. Sur le site de Sézanne, 55 000 m3 d’eau sont nécessaires pour assurer la production annuelle des 9 millions de verres.

Chaque jour, 69 étuves de 800 litres sont remplies. L’eau y est chauffée et les moules qui servent à la fabrication des verres y sont plongés. Lors de ce processus, des granulés organiques se forment autour des moules. L’eau s’en trouve alors polluée et ne peut par conséquent être réutilisée en l’état.

Souhaitant réduire son « empreinte eau », Essilor a fait appel à Veolia.

Recyclage en boucle

Après deux ans de tests et d’études, Veolia a mis au point en 2011 un circuit de recyclage en boucle. Il est composé d’un réacteur biologique et d’un filtre membranaire céramique 0,1 µ.

L’eau polluée par les résidus de matière organique est acheminée dans une zone de stockage hébergée sur le site. Elle passe d’abord par le réacteur biologique ‒ dans lequel des bactéries détruisent les particules fines de matière organique ‒ puis par le filtre qui sépare les résidus solides.

Une fois ce circuit terminé, elle peut être directement réutilisée dans le processus industriel. Jusqu’alors, l’eau usée était envoyée vers le réseau d’assainissement de la ville.

Au total, ce procédé permet de recycler 70 % environ des 57 m3 d’effluents produits par jour.

Sur la voie de l’écologie industrielle

Cette technologie répond parfaitement à la volonté d’Essilor de limiter sa consommation d’eau. Plus encore, elle lui permet d’embrasser une véritable démarche d’écologie industrielle.

 

Image principale : © Eureka Industries

comments powered by Disqus