Crédit Q Designers

Des déchets industriels très design…

Basé à Prague, le studio Q Designers transforme les déchets industriels en objets design originaux. Il a notamment créé une collection de lampes à partir de déchets de panneaux de signalisation.

Utiliser le design pour réduire les déchets. Voilà la devise de Jindřich Fialka, le fondateur du studio de design tchèque Q Designers, anciennement Contiqua. Depuis 2013, les équipes de Q Designers récupèrent les déchets industriels de différentes entreprises pour créer des objets uniques et originaux.

Une seule lampe permet d’utiliser les restes de 20 à 30 panneaux de signalisation.

Des lampes à base de déchets de panneaux de signalisation

La première entreprise à leur faire confiance en 2014 est 3M, le conglomérat américain connu pour ses marques emblématiques Scotch et Post-it. Parmi les différents matériaux imaginés par ses chercheurs, 3M a notamment mis au point les feuilles réfléchissantes « Diamond Grade ». Celles-ci sont utilisées dans la fabrication des panneaux routiers de signalisation, permettant une résistance aux intempéries et une haute visibilité.

Lors du processus industriel, les formes des panneaux – carré, triangle, cercle – sont découpées dans les feuilles. Il en résulte de nombreuses chutes de matériau inutilisées. Un gaspillage économique et surtout écologique puisque les résidus réfléchissants sont des déchets industriels toxiques et non-biodégradables.

Pour éviter la mise en décharge des restes de feuilles, les concepteurs de Q Designers ont eu une idée : tirer parti de leur vertu réfléchissante pour créer des lampes. Ils ont mis au point une collection d’abat-jours et de suspensions nommée « Infinite Light ». Une seule lampe permet d’utiliser les restes de 20 à 30 panneaux de signalisation. Voilà un éclairage moderne et esthétique à base de déchets industriels !

Les luminaires ont été installés dans les bureaux de 3M à Prague mais aussi au Centre de l’Innovation de la capitale. Mieux encore : des suspensions ont trouvé leur place dans le pavillon tchèque de l’exposition universelle de Milan en 2015.

Crédit : Q Designers

Le design au service de l’écologie

Aujourd’hui, le studio Q Designers collabore avec de nombreuses autres marques pour valoriser leurs déchets industriels. Par exemple, les designers ont imaginé une collection de portefeuilles, porte-cartes et protections pour smartphones à partir des chutes de cuir issues de la production des meubles du groupe Wiesner-Hager.

Jindřich Fialka porte une nouvelle vision du design : en faire un outil au service de l’écologie et de l’économie circulaire. Pas de doute, les déchets industriels ont de beaux jours devant eux !

En savoir plus :

- Quand les déchets industriels deviennent des œuvres d’art

 

Image principale : crédit Q Designers

comments powered by Disqus