Phototheque VEOLIA

Des frites, de la boue et du soleil pour une station à énergie positive

Grâce à une unité de cogénération couplée à une centrale photovoltaïque, la station de traitement des eaux usées de Gresham (Oregon, Etats-Unis) produit 100 % de l’énergie dont elle a besoin.

Massés et curieux, des étudiants et des journalistes locaux et nationaux sont venus découvrir ce site unique dans tout le Pacifique Nord Ouest. L’objet de leur attention ? L’usine de traitement des eaux usées de la ville de Gresham dans l’Oregon, à quelques kilomètres à l’est de Portland. Son attrait ? Anciennement site le plus énergivore de la municipalité, elle est devenue une usine à bilan énergétique nul, rien qu’en utilisant son propre biogaz et l’énergie solaire pour alimenter les opérations de traitement des eaux usées !

Zéro centime dépensé en énergie

Résultat : en mars 2015, ce site a atteint pour la première fois le niveau zéro énergie consommée. Sa facture mensuelle d’énergie est passée de 50 000 dollars (un peu plus de 44 000 euros) à… pas un centime !Devenue auto-suffisante en énergie, cette station d’épuration redistribue même son excédent de production aux services publics locaux.

Cette installation à impact énergétique nul ne s’est pas faite en un jour. En 2005, la ville de Gresham décide de mettre en place une alternative pour  alléger ses coûts énergétiques. Grâce au biogaz naturellement issu des eaux usées et à une unité de cogénération, elle réduit déjà ses consommations énergétiques d’environ 20 % par mois. Mais ce n’est pas assez pour Gresham qui veut aller encore plus loin.

Autosuffisance duplicable

En 2005, Gresham choisi Veolia, comme partenaire, pour mettre en œuvre un programme d’eaux usées de pointe avec pour objectif de protéger les infrastructures de Gresham, tout en améliorant la qualité de l’environnement pour cette communauté de plus de 100 000 personnes.

Depuis lors, la station d’épuration a reçu de nombreux prix pour son exemplarité. Un modèle vertueux de site à énergie positive qui présente un autre atout : celui de pouvoir se dupliquer sur des milliers d’autres usines de traitement des eaux usées à travers tous les Etats-Unis. Et ailleurs dans le monde.

Image principale : Phototheque VEOLIA

comments powered by Disqus