La bière en mode circulaire

Vous l’aimez fraîche ? Vous l’aimerez encore plus responsable ! Découvrez toutes les initiatives circulaires qui gravitent dans l’industrie de la bière.

Blonde ou brune, douce ou amère, en pression ou en bouteille…quelle que soit sa forme, la bière ravit de multiples palais. Pourtant, le bonheur de nos papilles gustatives ne fait pas toujours celui de la planète.

La production de la deuxième boisson la plus consommée au monde génère en effet beaucoup de gaspillage et de déchets. D’abord, elle nécessite de grandes quantités d’eau : il faut environ 5 litres d’eau pour produire un seul litre de bière. Beaucoup de matières sont par ailleurs gâchées puisque seuls les sucres des céréales (orge, avoine, blé, seigle) sont utilisés pour le brassage de la bière. Les rebus sont appelés les « drêches » : on en compte jusqu’à 20 kilos pour la production de 100 litres de bière. Enfin, la consommation de la boisson génère de nombreux déchets : bouteilles en verre, canettes, capsules, etc.

Heureusement, depuis quelques années, l’industrie de la bière commence à adopter les principes de l’économie circulaire. Tour d’horizon des initiatives les plus ingénieuses pour préserver nos ressources et valoriser nos déchets.

En savoir plus :

- Une bière à l’eau de pluie
- En Californie, on a testé la bière aux eaux grises
- Les drêches, une ressource précieuse pour les brasseurs
- Morrow Royal Pavilion : le jackpot écologique de Las Vegas
- Changer le pain en bière

comments powered by Disqus