Lafarge

Lafarge fait carburer une cimenterie au pneu usagé

Grâce à un nouveau système d’injection de pneus usagés entiers dans son four de Martres-Tolosane, en Haute-Garonne, le cimentier Lafarge améliore la gestion locale et la valorisation de ces déchets.

8 000 tonnes de pneus usagés seront traitées chaque année à Martres-Tolosane (Haute-Garonne).

Interdits en décharge depuis 2002 en France, les déchets de pneus représentent une grave nuisance pour l’environnement, notamment du fait des émissions de fumées toxiques lors de leur brûlage.

De plus, leur mise au rebut reste un important gaspillage de matières premières et d’énergie. En effet, le caoutchouc qui constitue les pneus présente un pouvoir calorifique élevé.

C’est pourquoi les cimentiers les utilisent depuis longtemps dans le processus de cuisson du ciment. Avec son nouvel atelier de Martres-Tolosane (Haute-Garonne), le géant mondial Lafarge va plus loin en valorisant des pneus usagés entiers.

4 000 pneus valorisés par jour

Inauguré cet été, cet atelier utilise un nouveau process de cuisson de ciment : pour la première fois, tout le déchet pneumatique est injecté directement dans le four de la cimenterie.

Il n’est donc plus nécessaire de le déchiqueter au préalable dans des unités spécialisées et de le réacheminer ensuite en cimenterie. Ainsi, les émissions de CO2 liées aux transports sont réduites.

La cimenterie récupère ces déchets localement auprès d’entreprises qui souhaitent les valoriser : chaque jour, 4 000 pneus usagés sont brûlés. 8 000 tonnes de pneus seront traitées par an, ce qui représente 15 % de l’apport thermique du four.

Moins de coke de pétrole pour cuire le ciment

Une fois acheminés à la cimenterie de Martres-Tolosane, les anciens pneus entiers sont introduits dans un four qui peut atteindre 1 200 °C. Cette très haute température et le temps de combustion garantissent leur désintégration complète, sans danger pour l’environnement ni production de déchet ultime.

Enfin, en se substituant en partie au coke de pétrole, traditionnellement utilisé dans le processus de cuisson du ciment, ces pneus usagés contribuent à diminuer de 40 % l’utilisation de cette ressource fossile.

Image principale : Lafarge

comments powered by Disqus