Photothèque VEOLIA - Christophe Majani d’Inguimbert

Le Groupe SEB produit de l’électroménager avec du plastique recyclé !

Éco-systèmes, le Groupe SEB et Veolia ont noué un partenariat industriel pour collecter et recycler les petits appareils électroménagers usagés.

Chaque Français jette en moyenne 20 kg d’équipements électriques et électroniques usagés par an, dont 9 kg sont collectés par la filière de recyclage agréée.

Vous ne repasserez plus jamais vos chemises comme avant. Désormais, en effet, ce geste du quotidien peut contribuer à la réduction des volumes de déchets ! En tout cas, pour ceux qui auront opté pour le générateur de vapeur fabriqué par le Groupe SEB, dont le boîtier a été intégralement produit à partir de déchets de fers à repasser, bouilloires, etc.

Il s’agit du premier appareil de petit électroménager conçu par la marque historique à partir de matières premières issues du recyclage. Mais pour arriver à une fabrication industrielle à la hauteur, en termes de qualité et de coût, il a fallu s’appuyer sur une filière structurée et experte.

45 000 tonnes de petits appareils valorisés

Au départ, les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) destinés à être valorisés sont collectés par Éco-systèmes, un organisme à but non lucratif. Direction ensuite un centre spécialisé de Veolia où, chaque année, 45 000 tonnes de petits appareils électriques et électroniques sont triées et transformées en matières premières recyclées.

Une précieuse ressource pour le Groupe SEB, qui utilise désormais du plastique recyclé par Veolia pour produire son nouveau générateur vapeur.

Un plastique recyclé équivalent à la matière vierge

Pour répondre aux exigences de production du Groupe SEB, et atteindre une qualité de plastique recyclé identique à celle de la matière vierge, Veolia a dû adapter sa composition et ses caractéristiques. Mais également garantir son approvisionnement continu en optimisant les flux auprès de l’usine du Groupe SEB basée à Saint-Jean-de-Bournay (38).

Fort de cette expérience concrétisée, Veolia compte aujourd’hui développer ce modèle commercial à plus grande échelle. Et injecter dans le processus de fabrication d’autres industriels ce plastique recyclé, au taux de pureté proche de la matière vierge.

Image principale : Photothèque VEOLIA - Christophe Majani d’Inguimbert

comments powered by Disqus