Projet PlasticRoad - Crédit : ©VolkerWessels

Quand le plastique pave la route

La société de construction néerlandaise VolkerWessels a inventé un concept de route en plastique 100 % recyclé. La ville de Rotterdam envisage déjà de tester cette technologie.

VolkerWessels estime qu’une route en plastique possède une durée de vie trois fois supérieure à celle d’une route classique et qu’elle est plus simple et plus rapide à construire.

Baptisé PlasticRoad, le projet consiste à construire des routes à partir de déchets en plastique collectés au fond des océans et auprès des usines d’incinération. Ce plastique est recyclé en tronçons de route préfabriqués en usine et assemblés sur place – un peu comme un jeu de Lego. En fin de vie, le matériau pourrait même être réutilisé pour fabriquer de nouveaux tronçons. Un concept qui illustre la philosophie Cradle to Cradle et les principes de l’économie circulaire.

En dehors d’un impact environnemental plus faible, l’utilisation du plastique présenterait de nombreux avantages par rapport à l’asphalte. D’abord, en dépit d’un coût initial largement supérieur à celui des routes bitumées, bon marché et fiables mais très polluantes, les routes en plastique recyclé seraient finalement plus économiques, car plus durables. Selon VolkerWessels, elles s’avèrent en effet plus résistantes à la corrosion et à des températures extrêmes allant de -40 °C à 80 °C. La société néerlandaise estime ainsi qu’une route en plastique possède une durée de vie trois fois supérieure à celle d’une route classique et nécessite peu d’entretien. Par ailleurs, elle est plus simple et plus rapide à construire : quelques semaines, contre plusieurs mois pour une route bitumée. Ensuite, comme les routes en plastique ont une structure vide, elles peuvent accueillir des câbles électriques, des tuyaux, des systèmes de collecte des eaux pluviales ou encore des capteurs permettant de mesurer le trafic routier, ouvrant ainsi la voie à de nombreuses innovations.

PlasticRoad est encore au stade de concept et devra relever un certain nombre de défis avant de pouvoir être mis « en circulation ». Quid de sa résistance en cas d’incendie ou d’augmentation du niveau des eaux souterraines ? De la sécurité des automobilistes en cas d’intempéries ? Pour répondre à ces questions, l’équipe de VolkerWessels veut construire un prototype et l’expérimenter. À Rotterdam, peut-être ? La ville néerlandaise envisage déjà de s’équiper d’une route en plastique recyclé. Après avoir créé la première piste cyclable solaire au monde, les Pays-Bas font une nouvelle fois preuve d’audace ! Si les tests sont concluants, les premières grandes routes en plastique pourraient apparaître d’ici trois ans.

Image principale : Projet PlasticRoad - Crédit : ©VolkerWessels

comments powered by Disqus