Matton Images / Sami Sarkis

Que sont les zones humides et pourquoi les protéger ?

Les zones humides représentent environ 6 % des terres émergées et procurent 25 % de l’alimentation mondiale ; elles se caractérisent par une biodiversité exceptionnelle et occupent une position clé dans la gestion de l’eau.

Les zones humides maintiennent notre planète en bonne santé. Pourtant, elles sont aujourd’hui menacées.

Les zones humides sont indispensables à la vie sur Terre. À la faune et à la flore qui s’y développent, et à l’Homme qui y puise ses ressources naturelles.

Les étangs salés de la Camargue en France sillonnés par des troupeaux de chevaux et des flamands roses ; le Pantanal, immense plaine sauvage inondée qui s'étend sur trois pays de l’Amérique latine... Le Delta du Nil, berceau de l’une des civilisations les plus remarquables de l’Histoire – l’Egypte antique – qui y a prospéré pendant des millénaires. Les zones humides présentent une multitude de facettes : de ces étendues majestueuses, qui se déploient sur des milliers de kilomètres, à la kyrielle de marécages, de lagunes, de mangroves, présentes sous toutes les latitudes de la planète.

Les zones humides sont des terrains gorgés d’eau, des espaces de transition entre la terre et l’eau. La Convention de Ramsar les définit ainsi : « des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d’eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l’eau est stagnante ou courante, douce, saumâtre ou salée, y compris des étendues d’eau marine dont la profondeur à marée basse n’excède pas six mètres ». Au 19 juin 2014, 2 186 sites sont reconnus d’importance internationale par cette convention, couvrant une superficie de plus de 208 millions d’hectares.

Adoptée le 2 février 1971 à Ramsar en Iran, la Convention sur les zones humides a pour mission leur conservation et leur utilisation rationnelle. Car ces milieux naturels sont aujourd’hui menacés ; l’industrialisation, l’agriculture intensive, l’urbanisation et le tourisme ont mené à leur destruction et leur dégradation. 50 % d'entre eux ont été détruits depuis 1900. Pourtant, les zones humides sont indispensables à la vie sur Terre. À la faune et à la flore qui s’y développent, et à l’Homme qui y puise ses ressources naturelles. Elles remplissent différentes fonctions écologiques fondamentales et nous rendent de nombreux services.

Autant de bonnes raisons pour les protéger ! Depuis quelques dizaines d’années, plusieurs états ont reconnu l’importance des zones humides et se sont engagés, notamment à travers la signature de la Convention de Ramsar et de réglementations nationales, à les préserver et à imaginer des manières durables de les exploiter.

En savoir plus :

- Zones humides, sur le portail de l’eau de l’Office national de l'eau et des milieux aquatiques
- Site officiel de la Convention de Ramsar
- Les milieux humides, entre terre et eau
- Cartographie des zones humides dans le monde
- Compétition Vine organisée par la Convention de Ramsar à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides

 

Image principale : Matton Images / Sami Sarkis

comments powered by Disqus