Crédit ROOSEGAARDE (https://www.studioroosegaarde.net)

Une tour qui purifie l’air des villes

Le designer néerlandais Daan Roosegaarde a inventé un aspirateur géant qui capte les particules fines contenues dans l’air et purifie l’atmosphère des villes.

Les images sont inquiétantes. L’horizon de Pékin a disparu, noyé dans un brouillard toxique. Les passants, même masqués, gardent un goût âpre de charbon dans la bouche. L’air est tellement saturé qu’il donne l’impression qu’on pourrait le toucher. Il est, entre autres, gorgé de particules fines. Dans la capitale chinoise, celles-ci peuvent atteindre le seuil de 680 microgrammes par mètre cube, soit près de 30 fois le plafond recommandé par l’Organisation mondiale de la santé. Des particules fines considérées comme dangereuses parce qu’elles circulent directement dans les poumons et les vaisseaux sanguins dès lors qu’elles atteignent un seuil de 300 microgrammes par mètre cube.

Alors forcément, l’invention de Daan Roosegaarde a séduit le maire d’une métropole qui multiple les journées d’« airpocalypse ».

Des ions dépolluants

Ce designer néerlandais a conçu un aspirateur électronique destiné à capturer la pollution agglutinée dans le ciel grâce à une tour baptisée Smog Free Tower. Objectif : créer des bulles d’air propre. Son principe : un champ électromagnétique généré par des bobines de cuivre extrait les particules fines en suspension. Grâce à un courant positif, une électrode envoie des ions positifs dans l’air pour les fixer. Une surface chargée négativement les attire ensuite à l’intérieur de la tour. L’air pollué récupéré par son toit est alors redistribué en air pur par ses six côtés.

>> Voir la vidéo

30 000 m3 d’air purifié à l’heure

En partenariat avec l’université de technologie de Delft (Pays-Bas), Daan Roosegaarde a déjà lancé un prototype et installé une structure de 7 m de haut à Rotterdam (Pays-Bas). Cette Smog Free Tower est capable de générer 30 000 m3 d’air lavé de ses particules fines par heure, sans utiliser à peine plus d’énergie qu’une bouilloire. Certes, pas de quoi provoquer une dépollution de masse à Pékin… Même si une Smog Free Tower est en cours de livraison dans la capitale chinoise.

Image principale : ROOSEGAARDE

comments powered by Disqus