L’ écoquartier - Copyright 2014. Grow Community | Asani

Bienvenue dans le quartier le plus écologique des États-Unis

Sur la côte pacifique des États-Unis, un écoquartier modèle est en construction. Ses futurs 300 habitants seront les citoyens les moins polluants du pays.

Tout a commencé en 2009, lorsqu’un groupe d’investisseurs de Bainbridge, une île résidentielle située à trente minutes de ferry de Seattle, aux États-Unis, approche l’agence de développement immobilier Asani pour un projet de construction. « Pouvez-vous créer quelque chose de spectaculaire, écologique et accessible ? », demandent-ils. « J’ai commencé par interroger mon équipe : dans quel genre de quartier aimerions-nous vivre ? », se souvient Marja Preston, présidente d’Asani. C’est ainsi que débute le chantier Grow community.

Pour atteindre l’objectif zéro carbone, Marja Preston décide d’adopter les 10 principes écologiques de l’organisation One Planet Living, parmi lesquels l’objectif zéro carbone, zéro déchet, la gestion durable de l’eau, entre autres.

Trois ans plus tard, alors que les premières maisons sortent de terre en 2012, Marja Preston peut être fière : One Planet Living décide de soutenir le projet. Si le chantier est encore loin d’être fini, Grow community peut d’ores et déjà se targuer d’être le quartier le plus écologique du pays.

On y compte actuellement vingt-trois maisons, aussi modernes qu’abordables, qui ont trouvé preneur sans avoir eu besoin de publier une petite annonce. Conçues par l’architecte Jonathan Davis, elles sont faites de matériaux écologiques ultra-isolants (bois local, plastique recyclé, fibre-ciment) et totalement autonomes en énergie grâce aux panneaux solaires fixés sur leur toit.

Outre l’exigence écologique, les mots d’ordre sont interaction et proximité. Le quartier a été conçu de manière à ce que les résidences soient situées à cinq minutes des bornes de transport, de vélos et de voitures électriques. Dans les espaces verts et potagers communautaires, les habitants cultiveront ensemble des fruits et légumes de saison à l’empreinte carbone nulle. « On peut vivre en milieu urbain et se sentir proche de la nature », résume Marja Preston.

Avis aux intéressés : vingt maisons supplémentaires seront mises en location dès cet été. À terme, Grow devrait accueillir 300 résidents en 2015.

En savoir plus :

- Le site officiel de Grow communit
- Le site officiel de One Planet Living

 
 


Image principale : L’ écoquartier - Copyright 2014. Grow Community | Asani

comments powered by Disqus