Urbalive

Composter chez soi… avec style : découvrez Urbalive !

Pour réduire le volume de vos biodéchets, le vermicomposteur est une solution intéressante… mais pas toujours élégante. Avec Urbalive de Plastia, efficacité et design font bon ménage.

Un lombricomposteur efficace, design, sûr et sans odeurs : c’est la promesse d’Urbalive, un modèle designé par Jiří Pelcl en République tchèque et fabriqué par Plastia.

Comment réduire le volume de nos poubelles, en particulier en ville ? Cette question taraude nombre de foyers et il n’est pas facile d’y répondre. À la campagne ou dans les jardins, les composteurs s’implantent peu à peu et font partie du paysage. Mais comment faire en ville ou en appartement ? Le vermicompostage, appelé aussi lombricompostage, est une solution simple pour faire du compostage domestique un geste simple.

Un vermicomposteur design

Mais voilà, pas question d’ajouter un banal conteneur dans votre superbe cuisine ouverte ! Spécialisée dans les gammes maisons et jardins durables, la société tchèque Plastia a voulu répondre à ce double enjeu environnemental et esthétique. Sa ligne de vermicomposteurs, baptisée Urbalive, a été dessinée par le célèbre architecte et designer Jiří Pelcl (connu notamment pour avoir conçu le bureau de l’ancien président Václav Havel à Prague). À l’arrivée, le vermicomposteur Urbalive est tout ce qu’il y a de plus classique dans son fonctionnement... le look en plus  ! En version verte ou grise, il permet d’assurer la fameuse « green loop », la boucle verte, chez soi : vous achetez des légumes et des fruits pour votre consommation (si possible bio, car moins chargés en pesticides), vous nourrissez les vers très gourmands de pelures et autres déchets organiques, et vous obtenez en quelques mois un compost de grande qualité. Soit un engrais naturel riche en enzymes et en hormones naturelles particulièrement nourrissant pour vos plantes d’intérieur et d’extérieur. La boucle est bouclée ! Vous recueillerez aussi, grâce au petit robinet situé sous l’appareil, le fameux « thé de compost », ou jus de compost, qui, une fois dilué dans 10 fois son poids d’eau, sera un booster naturel pour vos plantes vertes.

Urbalive

Urbalive

 

Les conseils pour réussir

Pour réussir votre boucle verte à la maison, il vous reste à respecter quelques règles simples : une aération naturelle de votre contenant (qui se fera simplement quand vous alimenterez le plateau le plus haut du composteur), de l’obscurité (l’Urbalive est particulièrement étanche), et une température constante. Les petits vers rouges dits « vers de Californie » sont l’espèce à privilégier. Particulièrement gloutons, ils dévorent de 0,5 à 1 fois leur poids par jour. Vous commencerez donc sur une base de 500 g de vers pour 250 g de déchets.

Aux déchets organiques riches en azote (pelures de légumes et de fruits), vous ajouterez quelques déchets carbonés (boîtes à œufs en carton, par exemple) pour pomper l’excédent d’eau. Le rapport carbone/azote contribuera à la réussite de votre mélange ! Le marc de café et les résidus de thé alimenteront aussi très bien votre vermicomposteur, mais vous éviterez les agrumes, les épices, les déchets de viande et de poissons, ainsi que les graisses.

Cette bonne gestion vous garantira une absence d’odeurs et la transformation réussie de vos déchets organiques en amendement naturel de grande qualité, qui sentira bon les sous-bois ! Au bout de deux à trois semaines, le processus de décomposition est bien entamé. Trois mois plus tard, vous récolterez votre premier compost maison. Pour parfaire votre vraie petite ferme urbaine, Urbalive vous gratifie d’un ultime conseil : de bons produits donnent de bons déchets et un compost de qualité. Qui dit recyclage optimal dit aussi… qualité des déchets !

En savoir plus :

Où trouver des vers de compost ?

Image principale : Urbalive

comments powered by Disqus