Original Unverpackt, un supermarché sans emballages, crédits : Design: NAU Architects Berlin (Michael Brown)

Faire ses courses sans emballages, c’est possible

Vendre au poids et sans emballages, c’est l’idée de deux Allemandes qui vont ouvrir un magasin écologique et anti-gaspillage à Berlin.

À chaque retour du supermarché, c’est le même manège : il faut déballer les courses, ranger les aliments et produits achetés et jeter toutes sortes d’emballages, en plastique ou carton, superflus et coûteux. Désespérées par ce gaspillage, deux jeunes Allemandes ont décidé de révolutionner le supermarché tel que nous le connaissons. Milena Glimbovski, 23 ans, et Sara Wolf, 30 ans, vont ouvrir un magasin où l’on trouvera uniquement des produits non emballés, une première en Allemagne.

Riz, viande, yaourt, pâtes, légumes… chez Original Unverpackt (le nom de l’enseigne, un jeu de mot que l’on peut traduire par « sans emballage d’origine »), on trouvera les mêmes produits que dans les autres supermarchés – sauf des plats préparés, bannis par les deux fondatrices – , mais tout sera vendu en vrac, au gramme (ou au centilitre) près : idéal pour faire des économies tout en limitant le gaspillage alimentaire. En plus des fruits et légumes frais, les produits seront stockés dans des réservoirs. Les clients devront apporter leurs propres récipients pour se servir et transporter leurs achats. En cas d’oubli, ils pourront emprunter ou acheter des récipients multi-usages, ou utiliser des sacs en papier recyclé.

Si les produits bio et locaux seront privilégiés chez Original Unverpackt, pour Sara et Milena, le vrai objectif est de réduire notre production de déchets. « En Allemagne, si nous n’achetions aucun produit emballé, nous pourrions diminuer la production annuelle de déchets de 250 kilos par habitant. Acheter des produits sans emballages, c’est la solution », explique Sara. Adeptes du precycling (qui désigne, par opposition au recycling, les pratiques visant à réduire en amont la production de biens jetables), les deux jeunes femmes espèrent convaincre leurs concitoyens qu’acheter des produits non emballés est meilleur pour la planète et ne coûte pas plus cher.

Avant même d’ouvrir ses portes, Original Unverpackt semble avoir enthousiasmé les internautes. En témoigne le succès remporté par la campagne de crowdfunding lancée par Sara et Milena. Elle a permis de collecter plus de 100 000 euros, soit le double de la somme initialement requise pour financer l’ouverture de la première enseigne, prévue pour le mois d’août 2014, dans le quartier branché de Kreuzberg, au cœur de Berlin.

L’idée n’est pas tout à fait nouvelle, puisqu’une boutique similaire a ouvert à Londres en 2010, avant de fermer au bout d’un an. Mais vu le succès de la campagne de financement, tout laisse à penser qu’Original Unverpackt ne connaîtra pas le même sort. La preuve, Milena et Sara ont déjà passé des accords pour exporter le concept dans d’autres villes d’Europe. À quand un équivalent en France, où chaque habitant produit 354 kg d’ordures ménagères par an ?

En savoir plus :

- Le site Original Unverpackt
- « Le guide des emballages utiles et inutiles » d’Agir pour l’environnement
- Le site de La Recharge, une épicerie sans emballages qui ouvrira prochainement à Bordeaux

Original Unverpackt, un supermarché sans emballages, crédits : Design: NAU Architects Berlin (Michael Brown)

comments powered by Disqus