Cultures kale - Copyrights : Mandy Zammit

Les fermes aquaponiques partent à la conquête des villes !

La GrowUp Box est une unité de démonstration sur la manière dont les fermes aquaponiques peuvent être utilisées, dans les milieux urbains. Ce conteneur insolite produit des légumes, des herbes aromatiques et des poissons.

La culture aquaponique est en plein essor. Cet écosystème fermé et durable combine l’hydroponie, c’est-à-dire la culture hors-sol, et l’aquaculture.

L’agriculture urbaine est un terreau fertile du développement durable en ville qui correspond à plusieurs nécessités : rapprocher les citadins des ressources alimentaires, produire de manière durable et optimiser l’espace. Parmi les différentes formes d’agriculture, la culture aquaponique connaît aujourd’hui un grand essor. Cet écosystème durable combine l’hydroponie et l’aquaculture. En clair, il associe l’élevage de poissons en eau douce et la culture de plantes en système fermé : les déjections des poissons se transforment en nutriments assimilables par les plantes qui, à leur tour, vont purifier l’eau des poissons. À la clé, on obtient une production naturelle de nourriture – salades, légumes, plantes aromatiques, mais aussi des poissons ! L’eau est particulièrement économisée puisqu’elle n’est pas rejetée, mais filtrée et réutilisée. L’économie sur cette ressource précieuse avoisine les 90 % par rapport à une culture classique.

L’aquaponie séduit les villes partout dans le monde

Cette solution économique et écologique séduit de plus en plus les métropoles. Berlin, Abou Dhabi, Chicago, Vancouver et Honolulu l’ont déjà expérimentée. En France, depuis mars 2015, le projet APIVA réunit différents acteurs de la filière agricole pour classifier les systèmes aquaponiques. Aux États-Unis, l’entreprise FarmedHere créée en 2011 dans l’Illinois fait figure de leader en la matière, avec près de 9 000 mètres carrés de surface de cultures !

GrowUp Box : une ferme aquaponique commerciale à Londres

À Londres, une start-up fondée en 2013 par Kate Hofman et Tom Webster, GrowUp Urban Farms, est allée plus loin avec sa GrowUp Box. Installée dans un conteneur sur un toit désaffecté de Stratford, à l’est de Londres, elle fournit des restaurants, des bars locaux et même des supermarchés en produits frais. L’idée de la GrowUp Box, ouverte au public jusqu’en septembre, est autant d’animer des friches industrielles que de servir de support pédagogique pour des associations ou des écoles. L’occasion de découvrir une agriculture urbaine naturelle qui réduit l’empreinte énergétique et qui, en favorisant une production locale, adoucit les émissions de CO2 liées aux transports.

 

Image principale : Cultures kale - Copyrights : Mandy Zammit

comments powered by Disqus