Treeki, DR - http://www.greenfactory.fr

Treeki, drôle d’objet vivant

Treeki, drôle de nom pour un drôle d’écosystème.

Treeki est une mini-serre recouverte de graviers et de mousse dans laquelle un ficus Ginseng (un petit arbre au feuillage persistant originaire d’Asie) s’épanouit en toute autonomie. La nuit tombée, ce bel « objet vivant » se transforme en lanterne végétale.

À l’intérieur du pot en verre, la plante et la mousse absorbent l’eau et la rejettent sous forme de vapeur grâce à la photosynthèse. Cette vapeur se condense sur les parois du bocal puis redevient liquide pour être absorbée de nouveau par les végétaux. L’eau y est ainsi perpétuellement recyclée.

Si votre domicile n’offre pas un environnement propice à l’épanouissement des végétaux, Treeki sera cet environnement.

C’est dans son atelier de création parisien que le paysagiste Noam Levy confectionne ses précieux Treeki, une version moderne des jardins en bouteille imaginés dès le XIXe siècle. Le fondateur de Green Factory est un citadin qui s’assume : il est passionné par les plantes, il aime les grands espaces naturels, mais il est persuadé que les végétaux peuvent – et doivent – aussi avoir une place importante dans un cadre et un mode de vie urbains. « Les plantes sont moins essentielles que l’alimentation ou le chauffage. Mais elles nourrissent une autre partie de nous. Elles nous reconnectent à la nature et c’est une grande source de plaisir. ».  Enfant, Noam apprend seul la botanique par curiosité. Cela fait maintenant vingt ans qu’il cultive sa collection d’aloe vera dans la maison de ses parents à Paris. Quels que soient les endroits où il a vécu, il a toujours su s’entourer d’une végétation luxuriante.

Les clients de Noam n’ont pas les mêmes facilités que lui. Il se rend compte que s’ils souhaitent avoir des plantes chez eux, ils ne disposent pas toujours des bonnes conditions ou du temps nécessaires pour s’en occuper. Les végétaux, affirme-t-il, « ne se sentent pas naturellement à l’aise dans un appartement ». Il va donc imaginer une plante parfaite dédiée aux citadins : si leur domicile ou leur lieu de travail n’offre pas un environnement propice à l’épanouissement des plantes, Treeki sera cet environnement. S’ils n’ont pas l’envie ou de temps à lui consacrer, Treeki sera autosuffisant. À la fois objet de décoration et organisme vivant, Treeki est un écosystème autonome. À travers le verre, vous pourrez le voir vivre et se développer tout seul et, une fois le couvercle ouvert, il exhale une odeur de sentier forestier.

Pour entretenir Treeki, c’est très facile. Quelques coups de ciseaux et un arrosage en petite quantité deux fois par an et le tour est joué. Pour la lumière, il suffit de le placer à l’intérieur, à proximité d’une fenêtre en veillant à ce qu’il ne soit pas trop exposé au soleil par forte chaleur. Treeki est équipé d’un système d’éclairage LED, alimenté par un capteur solaire qui reçoit la lumière naturelle ou artificielle. Une fois l’obscurité venue, il s’éclaire comme par magie.

Green Factory propose différents produits faits main et des conseils personnalisés pour aménager son jardin ou son intérieur. Mais Treeki reste le produit emblématique de la maison, le petit bijou de Noam Levy, celui qui prouve aux gens qu’ils n’ont pas besoin d’avoir la main verte pour faire prospérer une belle plante et la garder à leurs côtés toute une vie. En témoigne l’un des bocaux, que vous apercevrez peut-être dans sa boutique : c’est l’un des tout premiers Treeki que Noam a réalisé. Il ne l’a jamais ouvert, ni pour l’arroser ni pour tailler les feuilles de l’arbuste. Et pourtant, il est en pleine santé !

En savoir plus :

- Le site officiel Green Factory
- Le compte Facebook Green Factory
- Le compte Instagram Green Factory
- Fabrication d’un Treeki

 
 
 
 

 

Image principale : Treeki, DR - http://www.greenfactory.fr

comments powered by Disqus