Un village écologique en bouteilles en plastique

Au Panama, un Canadien construit des maisons avec des bouteilles en plastique. Ainsi réemployées, elles deviennent isolant écologique et réduisent l’empreinte carbone des habitations.

Vivre dans une maison du Plastic Bottle Village permet de réemployer 14 000 bouteilles en plastique.

Véritable carte postale, l’archipel de Bocas del Toro abrite des plages de sable fin, une forêt tropicale luxuriante, une architecture typique sur pilotis… et un village unique fabriqué à partir de bouteilles en plastique : le Plastic Bottle Village. En 2012, à l’initiative de Robert Bezeau, un Canadien installé dans cette province du Panama, un programme volontaire de recyclage est mis en place sur Isla Colòn, une île de l’archipel. Après 18 mois de collecte, plus d’un million de bouteilles en plastique abandonnées sur ce site paradisiaque ont été récupérées. L’entrepreneur à la fibre verte décide alors de contribuer à la réduction de ces déchets en les réemployant.

14 000 bouteilles en plastique par maison

Depuis 2015, sur un terrain de 300 000 m² situé tout près des eaux transparentes de la mer des Caraïbes, 120 maisons sont sorties de terre. D’une surface d’environ 100 m², elles sont érigées grâce à 14 000 bouteilles en plastique, soit l’équivalent de la consommation d’une personne pendant toute une vie. Écologique, mais aussi économique, ce procédé réduit les délais de chantier et également les quantités d’eau utilisées par rapport à une construction traditionnelle. Le tout sans rien sacrifier à l’architecture locale et au confort des habitations.

Le Plastic Bottle Village : une communauté éco-résidentielle

Le réemploi des bouteilles en plastique usagées permet en effet de créer des murs porteurs isolants. Encastrées dans une armature en acier résistante aux tremblements de terre, les bouteilles sont ensuite recouvertes de béton. Les murs ainsi créés permettent d’abaisser la température intérieure des maisons de 17 °C par rapport à la température extérieure. Fini l’utilisation d’air conditionné énergivore et pourtant prisé sous ce climat tropical.

À terme, le Plastic Bottle Village souhaite devenir une micro-cité éco-résidentielle avec commerces, jardins communautaires, et surtout un centre de formation. Son fondateur Robert Bezeau souhaite transmettre sa vocation partout dans le monde : transformer des déchets en matériaux de construction de qualité et ainsi diminuer leur empreinte carbone.

comments powered by Disqus