Skycycle : faire du vélo
la tête dans les nuages

L’utopie cycliste sans bus, sans voitures et sans stress imaginée par Norman Foster

SkyCycle, c’est 220 km de pistes construites au-dessus du réseau ferroviaire suburbain, au cœur de Londres. Près de 6 millions de personnes habiteraient à proximité, dont la moitié vivant et travaillant à moins de 10 minutes de l’une des 200 entrées. Chaque piste pourrait accueillir jusqu’à 12 000 cyclistes par heure, réduisant leur trajet quotidien de 30 minutes.

Skycycle © Foster + Partners 2014. SkyCycle la piste cyclable aérienne imaginée par Foster Partner et Space Syntax

© Foster + Partners 2014. SkyCycle la piste cyclable aérienne imaginée par Foster Partner et Space Syntax

Ce concept ambitieux, développé par Exterior Architecture, Foster + Partners et Space Syntax en appliquant les principes de la pensée latérale, tente de répondre aux attentes des cyclistes (en matière de sécurité, notamment) tout en améliorant la mobilité dans l’une des villes les plus engorgées du monde.
 
Mais pour que le projet SkyCycle ne reste pas une utopie, il devra réunir les fonds pour financer, dans un premier temps, une enquête de faisabilité. Le coût de la construction d’un tronçon de piste test est évalué à 220 millions de livres (soit 365 millions d'euros).
 
« Je pense que les villes où vous pouvez marcher ou rouler à vélo plutôt que conduire sont des endroits plus agréables à vivre », déclare Norman Foster, architecte renommé et passionné de vélo. Ce mode de transport présente de nombreux avantages : économique, rapide, silencieux, sain et respectueux de l'environnement. SkyCycle propose une nouvelle approche du cyclisme urbain. S'il voit le jour, le projet devrait être réalisé sur 20 ans.
comments powered by Disqus